Se préparer pour une opération au CHUM

Je me prépare à subir une opération

Version imprimable

Voici quelques conseils et consignes à suivre afin de faciliter votre séjour au CHUM pour votre opération.

La date de votre opération

Le Service d’accueil vous confirmera la date et l’heure de votre admission, de même que l’endroit où vous devrez vous présenter.  S’il vous est impossible de respecter ce rendez-vous, veuillez aviser le Service d’accueil dès que possible, à l’un des numéros suivants :

  • CHUM : 514 890-8405

Avant l'opération

Dans les semaines ou les jours précédant votre chirurgie, vous serez peut-être appelé à vous rendre dans une clinique de préadmission du CHUM. Cela dépend surtout du type d'anesthésie que vous aurez. Ce rendez-vous sert à bien connaître votre état de santé avant de vous opérer.  Pour plus de renseignements, consulter le document suivant :

Examens avant une opération - Clinique préopératoire

  • Cessez la prise de produits de santé naturels 2 semaines avant l'opération.
  • Cessez la prise d’anti-inflammatoires en vente libre (Motrin, Advil,  Aspirine, Anaprox, etc.) 7 jours avant l'opération. 
  • Si vous prenez des médicaments prescrits par un médecin, suivez les consignes qui vous seront données à votre visite à la clinique de préadmission. 
  • Si vous devez subir une opération sous anesthésie locale, demandez à votre chirurgien ce que vous devez faire au sujet de vos médicaments.  Vous ne devez jamais cesser de prendre des médicaments prescrits sans un avis médical.
  • Ne rasez pas la région de votre peau ciblée par l'opération et n'utilisez pas une crème épilatoire sur cette région 7 jours avant l'opération. Si un rasage est nécessaire, il sera fait à l'hôpital par le personnel. Ces consignes visent à favoriser la guérison de votre plaie et à réduire les risques d'infection. 
  • L'opération, l’anesthésie et le retour à domicile peuvent être des causes de stress pour vous ou vos proches.  N’hésitez pas à en discuter avec l’infirmière à votre visite à la clinique de pré-admission.  Elle pourra répondre à vos questions ou, au besoin, vous diriger vers les ressources nécessaires.
  • Si vous êtes fumeur, il est préférable d’arrêter de fumer avant une opération.  Certaines ressources peuvent vous aider dans cette démarche.

    Fiche santé : Cesser de fumer, j'y pense mais je ne suis pas prêt

    Fiche santé : Cesser de fumer, je m'y prépare!

  • Vous ne pouvez pas conduire pendant les 24 heures suivant l’anesthésie, quel que soit le type d’anesthésie (même l’anesthésie locale).
  • Pour votre retour à domicile, prévoyez un transport et la présence d’un adulte pour vous accompagner. Cette personne doit pouvoir demeurer auprès de vous jusqu’au lendemain de l'opération.

La veille de l'opération

  • Évitez de consommer de l’alcool et abstenez-vous de fumer et de consommer de la drogue au moins 24 heures avant l'opération.
  • Signalez au personnel du Service d’accueil tout problème de santé tel que la toux, la fièvre, le mal de gorge, le rhume, la grippe, etc. On se chargera de communiquer avec votre chirurgien.
  • Préparez les documents et les effets personnels dont vous aurez besoin durant votre séjour (voir plus bas).
  • Pour bien préparer votre peau, prenez une douche ou un bain avec de l'eau et du savon. Ne la prenez pas le matin de l'opération.
  • Effectuez la préparation demandée par le chirurgien, s’il y a lieu.
  • Puisque vous devez être à jeun, vous ne devez ni manger ni boire (pas même de l’eau) après minuit.

Le matin de l'opération

  • Restez à jeun : ne consommez pas de nourriture, pas d’eau, pas de médicaments, sauf sur avis contraire.
  • Apportez tous vos médicaments habituels dans leurs contenants originaux.
  • Ne portez pas de maquillage, de vernis à ongles, de parfum, de crème, de bijoux ou de perçage.  Les verres de contact devront être retirés avant le départ pour la salle d’opération.
  • À votre arrivée à l’unité de soins, avisez l’infirmière de toute particularité concernant votre état de santé.
  • Un échantillon d’urine pour un test de grossesse sera demandé à toutes les femmes en âge de procréer (50 ans et moins).

Après la chirurgie

  • Lorsque vous serez éveillé et que votre état sera stable, un membre du personnel vous aidera à vous asseoir dans un fauteuil.
  • Dès que possible, vous pourrez quitter l’hôpital avec votre accompagnateur.
  • L’infirmière vous informera de votre congé et vous donnera, en présence de votre accompagnateur, les recommandations appropriées.
  • À votre retour à la maison, n’oubliez pas de prendre votre rendez-vous pour la visite postopératoire. À moins d’avis contraire, le numéro est 514 890-8051 ou, sans frais, 1 855 769-5842.
  • Si vous couchez à l’hôpital, vous devez quitter pour 11 h ou le plus tôt possible après la signature de votre congé. (Formalités de départ)

Aide-mémoire

Documents à apporter :

  • carte d’assurance maladie valide (obligatoire);
  • carte de citoyenneté ou certificat d’immigrant reçu, s’il y a lieu;
  • preuves d’assurance pour le paiement de la chambre si vous couchez à l’hôpital (Choix de chambre);
  • documents à faire remplir par le chirurgien, s’il y a lieu.

Objets à apporter

  • Tous vos médicaments habituels, dans leurs contenants originaux
  • Une robe de chambre et des pantoufles antidérapantes
  • Des vêtements adaptés à votre opération et faciles à enfiler
  • Des contenants protecteurs pour vos prothèses dentaires, lunettes, lentilles cornéennes, s’il y a lieu
  • Des papiers-mouchoirs et des serviettes sanitaires, s’il y a lieu
  • Un sac de plastique pour y déposer vos vêtements avant votre départ pour la salle d’opération, dans le cas d’une chirurgie d’un jour;
  • Vos articles de toilette, y compris le savon et le dentifrice, si vous couchez à l’hôpital.

Pour votre séjour à l’hôpital, n’apportez que le strict nécessaire.  N’apportez pas de sommes d’argent importantes et laissez à la maison vos bijoux, objets de valeur, y compris les ordinateurs, tablettes, iPod, iPad, téléphones cellulaires et porte-documents.  Faites de même avec les objets qui ont une valeur sentimentale; ce sont les plus difficiles à remplacer.
N’oubliez pas que l’hôpital ne pourra être tenu responsable en cas de perte, de bris ou de vol de vos effets personnels.