J'ai besoin d'aller à l'urgence : est-ce vraiment le meilleur endroit pour moi?

Version imprimable

Est-ce à l’urgence que je dois aller pour obtenir des soins?

Si votre vie est en danger ou si votre état de santé est grave au point où vous avez besoin de soins immédiats ou rapides, appelez Urgences-santé au 9-1-1 ou rendez-vous à l’urgence de l’hôpital le plus près. Ces services d’urgence sont ouverts 24 heures par jour.

Voici des exemples de problèmes de santé urgents et qui sont considérés comme prioritaires. Si vous présentez l’un ou l’autre de ces problèmes, rendez-vous à l’urgence.

 

  • De fortes douleurs à la poitrine et de la difficulté à respirer (signes de crise cardiaque)
  • De fortes douleurs au ventre (abdomen)
  • Une fracture
  • Des signes d’aggravation d’une infection, comme une grippe ou une gastroentérite :
    - ne pas pouvoir boire ou manger pendant plusieurs heures;
    - avoir de la difficulté à marcher ou à se tenir debout;
    - avoir du mal à rester éveillé;
    - avoir des convulsions.

Besoin d’aide pour évaluer si votre problème de santé est urgent?

Appelez Info-Santé en composant le 8-1-1.

  • Une infirmière vous posera des questions sur votre état, vous conseillera et vous dirigera vers le service approprié.
  • Info-Santé est accessible 24 heures par jour, toute l'année.

Si vous devez aller à l’urgence, sachez que le temps d’attente est impossible à prévoir. Il dépend surtout de la gravité de votre état et de celui des autres patients. À votre arrivée, l’infirmière au triage vous examinera pour évaluer votre état de santé et déterminer le niveau de gravité. 

Si votre problème de santé n’est pas réellement urgent, il est déconseillé de vous rendre à l’urgence d’un hôpital du CHUM. Vous éviterez ainsi un déplacement inutile ou un temps d’attente prolongé à l’urgence.

Où trouver des soins si mon problème de santé n’est pas si urgent?


Pour consulter un professionnel de la santé, considérez les ressources suivantes. Vous trouverez les coordonnées d'une clinique dans un bottin téléphonique ou dans Internet.

1. Votre médecin de famille
Certains médecins de famille offrent un service de consultation sans rendez-vous. Pour un meilleur suivi, il vaut mieux consulter votre médecin ou un membre de son groupe de médecine familiale (GMF). Informez-vous en appelant à votre clinique.

2. Une clinique médicale près de chez vous
Si vous ne pouvez pas voir votre médecin de famille rapidement ou si vous n’avez pas de médecin de famille, rendez-vous à une clinique médicale près de chez vous. On compte plus de 400 cliniques médicales sur l’île de Montréal. Les cliniques appelées « cliniques-réseau » sont ouvertes pour des consultations sans rendez-vous 7 jours par semaine : 12 heures par jour en semaine et 8 heures par jour les fins de semaine.

• Trouver une clinique médicale sur l’île de Montréal : http://sante.gouv.qc.ca/repertoire-ressources/

• Trouver une clinique-réseau sans rendez-vous : http://sante.gouv.qc.ca/repertoire-ressources/

3. Le Centre local de services communautaires (CLSC) de votre quartier

Les CLSC font partie des centres de santé et de services sociaux (CSSS). Certains offrent un service de consultation médicale sans rendez-vous. Voyez la liste d’autres services offerts en CLSC ci-dessous.

• Trouver un CLSC :
www.msss.gouv.qc.ca/repertoires/csss/


Dans certaines cliniques, il est possible de passer des examens médicaux, par exemple une radiographie. Si des examens plus approfondis sont requis, le médecin vous dirigera vers l’hôpital le plus proche.

N’oubliez pas de téléphoner à la clinique avant de vous y rendre pour connaître les heures d’ouverture .

 

Les services offerts en CLSC

Les CLSC sont régis par les centres de santé et de services sociaux (CSSS). Ce sont des établissements publics de première ligne. En collaboration avec les grands hôpitaux, les cliniques médicales et les organismes communautaires de leur territoire, ils offrent des services de santé et des services sociaux divers tels que :

  • prélèvements,
  • vaccination,
  • ressources médicales,
  • soutien psychologique et social,
  • modification des habitudes de vie,
  • accompagnement à la grossesse,
  • adoption internationale,
  • services aux enfants, aux parents et aux familles,
  • services aux adolescents,
  • santé et sexualité,
  • prévention des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS),
  • aide aux victimes d’agression sexuelle,
  • services aux aînés et aux personnes en perte d’autonomie,
  • soins à domicile.