Marie-France Raynault

M.D.

Version imprimable

Marie-France Raynault est chef du Département de santé publique et médecine préventive du CHUM de 2010 à ce jour. Le DSPMP du CHUM regroupe les effectifs médicaux de l’INSPQ, de l’INESSS ainsi que certains médecins et dentistes de la DSP de Montréal. Outre les fonctions classiques de chef de département hospitalier, elle offre  un soutien à la Direction de la Promotion de la santé.

Dre Raynault a complété ses études de médecine en 1975 à l’Université de Montréal.  À l’Université McGill, elle a obtenu une maîtrise en épidémiologie et biostatistiques et a suivi une formation complémentaire en recherche à l’Université de Montréal et un atelier sur l'enseignement de la médecine fondée sur les preuves à l’Université Oxford. Elle est professeure titulaire au Département de médecine sociale et préventive de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal.

Dre Raynault travaille au CHUM depuis 1984. Depuis 2003, Elle est directrice générale du Centre Léa-Roback sur les inégalités sociales. Elle s'implique depuis 2010, à titre de membre du Campus Norman Bethune et rédactrice du plan d’action du Campus et depuis 2011, elle est conseillère stratégique et membre du Comité de direction du CRCHUM.

 «C’est possible, alors on peut le faire.»

Dre Marie-France Raynault

Hôpital

Notre-Dame

Spécialité

Médecine préventive et santé publique

Publications

Une politique québécoise face au SIDA : projet de politique élaboré en 1990 à la demande du Centre québécois de coordination sur le SIDA.

Évaluation de la régionalisation dans le canton de Vaud. Quatrième rapport du groupe d’évaluation. En collaboration avec Fred Paccaud. Juin 1998.

Projet de service du Département de médecine et de santé communautaire. Rapport rédigé à l’intention du Service des Hospices Cantonaux. Canton de Vaud. Raynault MF, Paccaud F,  Pécoud A,  Zufferey JL, Martin-Béran B. Octobre 1998

Cadre cantonal de prévention pour le Canton de Vaud. Service de la santé publique. Canton de Vaud. En collaboration avec Marisa Pinizzotto et Fred Paccaud. 1999 

Portrait d’initiatives du milieu pour lutter contre la pauvreté. André Bergeron, Michel Morel et Isabelle Thérien (février 2002) sous la direction de Camil Bouchard et Marie-France Raynault 

La place du local dans une stratégie de lutte à la pauvreté : Développement local et Économie sociale. Rénald Bujold (janvier 2002) sous la direction de Camil Bouchard et Marie-France Raynault

Les impacts sociaux d’un revenu inconditionnel. Nicole F. Bernier (décembre 2001) sous la direction de Camil Bouchard et Marie-France Raynault 

Raynault MF, Côté D. Interventions ayant contribué à réduire les inégalités sociales de santé; rapport de recherche pour le CCNPPS, Centre de recherche Léa-Roback, 2008.

Prendre la mesure de la pauvreté. Proposition d’indicateurs de pauvreté, d’inégalités et d’exclusion sociale afin de mesurer les progrès réalisés au Québec

Avis au ministre. CEPE (membre du comité) Bibliothèque et Archives nationales du Québec 2009

Modifications à l’aide sociale : Éviter l’irréparable en évaluant d’abord les impacts sur la santé. Mémoire des directeurs de santé publique sur le projet de règlement modifiant le règlement sur l’aide aux personnes et aux familles. Rédaction : Raynault, MF, Tessier S, Guyon A. Avril 2013

Livre :

Les Inégalités sociales de santé, le chemin parcouru, Rapport 2011 de la Direction de la santé publique de Montréal où j’assume la direction scientifique et la coordination de la rédaction.

Raynault MF, Côté D. Le bon sens à la scandinave : inégalités sociales de santé et politiques,  PUM 2013 . Accepté pour publication la traduction de « Le bon sens à la scandinave » chez Baraka Book

Département

Médecine préventive et santé publique/DSP

Domaine de recherche

Recherche sur les inégalités sociales de santé.

Consulter la fiche.