Centre d’expertise en réimplantation du CHUM

Version imprimable

Chaque année au Québec, de 100 à 150 cas d’amputation et de dévascularisation d’un membre supérieur sont admis au CHUM.

En 2010,  afin d’optimiser l’organisation des soins et services dédiés à ces patients et en raison de son expertise en microchirurgie de la main, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a désigné le CHUM comme Centre provincial d’expertise destiné aux personnes victimes d’une amputation traumatique ou nécessitant une revascularisation microchirurgicale d’urgence, communément appelé le CEVARMU. Le MSSS assure ainsi à la population québécoise l’accès à des soins et des services surspécialisés et interdisciplinaires pour les victimes d’amputation traumatique d’un membre supérieur.

Au Québec, tout patient de 14 ans et plus ayant subi une amputation complète ou incomplète avec dévascularisation d’un membre supérieur peut être admis au CEVARMU, si la blessure répond à des critères chirurgicaux précis en réimplantation.

Procédure de transfert des victimes d'une amputation ou dévascularisation traumatique


Source : Système d'Information du Registre des traumatismes du Québec - SIRTQLe CEVARMU est unique au Canada : il s’agit du seul centre d’expertise en réimplantation d’un membre supérieur où toutes les ressources sont réunies au même endroit. Y collaborent : chirurgiens plasticiens spécialisés en microchirurgie de la main, infirmières, ergothérapeutes ayant une expertise en plastie de la main, travailleurs sociaux, psychologues.

Le mandat du CEVARMU est d’optimiser les soins aux personnes victimes d’amputation d’un membre supérieur ou nécessitant une revascularisation microchirurgicale d’urgence en assurant l’accessibilité aux soins microchirurgicaux et médicaux péri et postopératoires, en plus de consolider la réadaptation interdisciplinaire, l’adaptation et la réintégration, en collaboration avec les différents professionnels du réseau.

L’objectif d’un tel centre d’expertise est de diminuer les délais de prise en charge des patients, de standardiser leur protocole de soins et de créer une prise en charge après l'hospitalisation avec les centres hospitaliers du réseau de la santé, les CLSC et les centre de réadaptation, pour assurer la continuité des soins médicaux du patient au retour dans sa région. L’équipe interdisciplinaire du CEVARMU répond aux besoins des patients en soins de courte durée. Les patients sont par la suite retournés dans leur centre référent pour le suivi en réadaptation physique.

Le CEVARMU offre des services chirurgicaux d’urgence et l'hospitalisation postopératoire. Les soins de réadaptation interdisciplinaires débutent à la première journée postopératoire et se poursuivent, au congé du patient, dans sa région. Il faut savoir que, sans réadaptation, la chirurgie de réimplantation est un échec. Le continuum de soins est essentiel.

Ce site Web s’adresse aux personnes victimes d’amputation traumatique d’un membre supérieur et aux professionnels de la santé qui les accompagnent, afin de consolider ce continuum de soins.

Ce site vise à avoir des retombées positives sur la qualité des soins offerts aux patients, sur l’adhésion du patient à son plan de traitement en réadaptation, sa satisfaction quant à sa récupération fonctionnelle biopsychosociale et sa qualité de vie, ainsi que sur la satisfaction des intervenants en réadaptation physique qui y trouveront des outils pour une meilleure prise en charge de leurs patients.

Découvrez le CEVARMU!