Cellule cancéreuse

Oncologie : le cancer du sein

Version imprimable

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme puisqu’il touchera malheureusement une femme sur huit au cours de sa vie. Il s’agit d’une multiplication incontrôlée de cellules anormales de la glande mammaire. On distingue le cancer invasif ou infiltrant et le cancer, ce dernier étant confiné aux canaux galactophores. Le cancer infiltrant est celui qui est le plus fréquent et qui met la patiente à risque de métastases aux ganglions et aux organes à distance comme le foie, les poumons, les os ou le cerveau.

Dr Rami Younan  


Par le Dr Rami Younan,
chirurgien-oncologue au CHUM

 

     

QU'EST-CE QUI AUGMENTE LE RISQUE?

La cause exacte de l’apparition du cancer du sein demeure inconnue. Il existe plusieurs facteurs qui contribuent à son apparition, seuls ou en combinaison. Parmi ces facteurs de risque, il y a :

  • l’obésité;
  • la consommation d’alcool;
  • l’apparition précoce des menstruations;
  • l’apparition tardive de la ménopause;
  • l’absence de grossesse;
  • la première grossesse au-delà de 30 ans;
  • la prise d’hormones de remplacement après la ménopause;
  • la présence d’atypies sur une biopsie du sein;
  • un cancer du sein chez un parent du premier degré;
  • la présence d’un gène prédisposant au cancer du sein, comme le BRCA1 et le BRCA2.


Il est donc à noter que les facteurs de risque ne sont pas des causes directes de cancer du sein, mais causent plutôt une augmentation statistique du risque d’apparition du cancer chez les patientes. La majorité des femmes avec un cancer du sein n’auront aucun de ces facteurs.

Enfin, notons que les trois facteurs de risque les plus importants sont souvent oubliés par le public : le fait d’être femme, le fait de vieillir et l’hérédité.

L'IMAGERIE DU SEIN ET LES NOUVEAUTÉS

Le diagnostic précoce par la mammographie de dépistage a contribué à diminuer la mortalité due au cancer du sein. Notons qu’il y a eu beaucoup de progrès dans les façons de diagnostiquer le cancer du sein. En 2012, les progrès sont principalement dus à quatre champs en radiologie :

  • la mammographie numérique, plus précise;
  • l’expertise des radiologistes en échographie du sein;
  • l’amélioration des techniques de biopsie du sein par imagerie;
  • l’avènement de l’imagerie par résonance magnétique du sein.


Plus de 1 000 examens par résonance magnétique sont effectués annuellement au CHUM.

La chirurgie et ses nouveautés

Les traitements systémiques