Une première simulation sur table au CHUM

Version imprimable
24 Octobre 2017

La première simulation sur table au CHUM s’est déroulée le 20 septembre 2017. Réalisée en partenariat avec l'équipe du 15e Sud et la DEAC (Direction de l'enseignement et de l'Académie CHUM), cette séance visait à tester un nouveau zonage sur l'unité pour l'attribution des chambres aux patients.

La simulation sur table se fait à partir des plans réels d'une unité ou d'un service. En reconstituant des éléments importants, comme le personnel et les équipements, par des avatars et des figurines, il est possible d'observer le déroulement d'un processus ou d'une situation de façon globale, tout en prenant en compte simultanément plusieurs informations. Cette vision macroscopique permet de déceler des problématiques et d'arriver à des solutions difficiles à envisager par des moyens conventionnels.

Geneviève D’Aoust, infirmière-chef par intérim à l’Hôpital Notre-Dame, expose les gains obtenus grâce à cette technique: « La simulation sur table nous a permis de mieux comprendre notre nouvel environnement de travail, tout en remettant en question nos processus reliés à la gestion des lits à l'interne et de prendre des décisions novatrices et créatives.»


Alors qu’elle visait des objectifs précis, la séance a également eu d'autres retombées imprévues. « La simulation nous a aussi amené à détecter des problèmes avant même notre arrivée sur l'unité! Nous planifions d'autres activités destinées aux assistantes afin que celles-ci puissent y répondre encore plus efficacement », mentionne Mme D’Aoust.